Journée mondiale de l’allaitement


Blog news, Veggie Maman / jeudi, mars 29th, 2018

Voilà maintenant plus de 7 mois que mon petit bébé est allaité. C’est peut-être bête de ressentir de la fierté pour cela. Et pourtant, c’est presque un étendard, un drapeau. Vous en connaissez beaucoup vous des femmes qui allaitent en 2018 ?

Souvent les femmes n’ont soit pas envie, soit on leur décrète un manque de lait.

J’ai été celle qui n’avait pas envie aussi. Je ne blâme pas les femmes. Pour ma part évidemment je le regrette, et aujourd’hui si je pouvais revenir en arrière, je ferais différemment. Le problème avant tout c’est le regard de “la Société” sur le seins d’une femme. Par la société, entendons donc, les médias, l’art etc etc.

Certaines personnes sont choquées de voir une femme nourrir son bébé en plein milieu du rayon literie du supermarché.  Mais regardent droit dans l’écran celle qui se dandine, seins à l’air pour vendre un déodorant. On en est là. C’est risible non ?  Triste en fait.

Moi je le revendique haut et fort : c’est féministe que d’allaiter. C’est assumer son corps pour ce qu’il est dans ses fonctions premières. Je suis une femme et mes seins ne sont pas là pour exciter les portefeuilles du consumérisme. Ils sont là pour transmettre à mon tout petit, la force dont il a besoin pour vivre, pour grandir, pour affronter les douleurs, pour recharger ses batteries d’amour protecteur…

journée mondiale de l'allaitement - veggie maman

En ce qui concerne un pseudo manque de lait, la leche league en parle mieux que moi mais je dirais simplement : pensez-vous qu’il existe dans la nature un autre animal (que nous) qui décrète du jour au lendemain qu’il n’a pas assez de lait ? ça parait absurde non ?

Le plus affligeant malheureusement c’est que souvent ces doutes arrivent par le biais du corps médical. Celui là même qui s’étonne d’une patiente qui allaite toujours passé 3 mois. L’allaitement c’est le premier vaccin pour un bébé. Mais ces médecins préfèrent vous menacer de complémenter bébé avec des laits plein de salmonelle s’il n’a pas pris de poids, ils préfèrent piquer la prunelle de vos yeux de partout avec des seringues remplies de métaux lourds. Parfois on fait confiance aveuglément à ces figures prescriptrices parce qu’un médecin ça vous veut forcément du bien.. Certains d’entre eux ne savent même pas que nous, humains, ne sommes pas sensés boire du lait de vache qui est produit par ces dernières pour leurs petits bébés. Ils ne sont certainement pas tous comme ça, heureusement.

Une chose est sure, pour ma part, l’allaitement représente à lui seul, les moments les plus intenses de la maternité dans les premières années. Une relation unique et magique. Si vous tombez sur cet article sans avoir essayé, je ne peux que vous dire de foncer !

 

Laure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *