Les 5 pires idées reçues sur le veganisme


Blog news, Veggie Life / samedi, avril 28th, 2018

Disclaimer : quand je dis veganisme c’est tendre vers un absolu, un idéal, en 4 ans, j’ai eu des hauts et des bas, des grossesses qui ne facilitent pas la vie, alors parfois je suis redevenue végétarienne. J’en aurai d’autres, je ne compte pas feindre ou faire semblant d’être parfaite. 

Disclaimer Bis : Ici je mets en lumière les remarques faites par des gens qui manquent de bienveillance et jugent avec ignorance.

 

En bientôt 4 ans de veganisme j’en ai entendu des choses. J’en ai lu aussi. Vous savez sous un article facebook grand public où toute la haine des omnis se versent sur les vegans. On peut y lire toutes les absurdités du monde. Pourquoi ? Parce qu’au 21eme siècle les gens parlent sans savoir, c’est une grande mode d’avancer des pures conneries et d’y croire dur comme fer juste parce que ça arrange leur petite conscience et surtout ça leur évite de se remettre en question.. Faudrait surtout pas se chambouler la vie pour d’autres êtres vivants hein…

Je pourrais écrire plusieurs lignes à ce sujet mais voici les pires bêtises que j’ai pu entendre/lire jusqu’à maintenant (liste non exhaustive) :

5 idées reçues sur le veganisme - veggie maman

1-  Tu dois être carencée en protéines…

Ce qui est fou c’est la capacité qu’ont les gens à se préoccuper des carences du voisin quand eux ne savent même pas où trouver la plupart des macro et micro nutriments. Ils bouffent des pâtes, des chips et des steaks surgelés toute la journée mais viennent te faire la leçon. Non je ne suis pas carencée en protéines, oui j’ai déjà fait du sport intense et pris de la masse musculaire en étant vegan. Non mes muscles n’ont pas fondu au soleil et je ne suis pas devenue un pauvre chewing gum tout mou.

 

2- Tu ferais mieux d’œuvrer pour la cause humaine avant de penser aux animaux.

C’est dommage de voir que dans l’esprit des gens notre coeur ne peut œuvrer que dans une direction. Non je n’ai pas attendu d’être vegan pour penser aux humains, pour agir, donner. Les combats ne se divisent pas, ils s’additionnent. Je pense au contraire que l’empathie est un état d’esprit, que si on a de l’empathie pour les humains on ne peut qu’en avoir pour les animaux aussi.

 

3- Il faut bien réguler les espèces sinon ça sera l’invasion..

Non nous n’avons pas besoin de réguler les espèces. Sommes nous une espèce divine qui aurait ce droit de regard sur qui doit habiter cette planète quand nous même sommes incapables de nous réguler et l’envahissons chaque jour un peu plus. Quant aux animaux d’élevage si l’on parle d’eux, ils n’existeraient pas pour la plupart d’entre eux en milieu “naturel” sans intervention humaine. La Terre n’appartient pas plus à l’humain qu’aux autres animaux de la planète. Alors nous n’avons aucunement le droit de juger qui y a droit d’asile ou non et qu’elles espèces y sont en surnombre ou pas. Regardez autour de vous, il y a surement plus d’humains que de n’importe qu’elle autre espèce.

 

4-  Les enfants vegan/ vegetaliens / vegetariens sont plus petits, maigres et bêtes que les autres…

Ben oui c’est bien connu que manger des animaux morts ça rend intelligent !  Je ne nie pas l’impact de l’alimentation sur notre cerveau, bien au contraire, mais ne serait-ce pas une hérésie de croire qu’il suffit d’être omnivore pour créer des génies en santé? C’est bien plus complexe que ça n’est-ce pas. Manger des morceaux de poissons ou viandes contaminés par tous les poisons que l’on peut imaginer : nitrite, mercure, salmonelle, antibio et compagnie…n’est pas malheureusement source de santé. Il y a des vegan abrutis ça ok mais de là à faire le lien avec la cause, il n’y a qu’un pas qu’il faudrait prouver avant de le franchir.

 

5 – Les vegans (sur)consomment des tonnes de soja OGM et participent à la déforestation à cause de sa culture intensive.

Ben Non en fait, désolée. Le soja dont il est question dans cette fausse affirmation est destiné à qui ? A nourrir les animaux d’élevage qui finiront abattus pour la consommation humaine donc les omnivores et aussi effectivement pour la consommation humaine via de l’huile qui n’est pas exclusivement réservée aux vegans notons le. Donc oui ce soja qui deforeste et qui est OGM est destiné à une consommation finale humaine mais les vegans n’en sont pas plus responsables que les omnis.

 

Et vous, quelles sont les pires idées reçues que vous avez pu entendre/lire sur le veganisme/végétalisme/végétarisme ?

 

Laure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *